Entrepreneurs français à Londres : Terrie TitouuTattoo, artiste tatoueuse
L'interview de Terrie TitouuTattoo, artiste tatoueuse

L'interview de Terrie TitouuTattoo, artiste tatoueuse

Cette semaine, nous sommes allés à la rencontre de Terrie TitouuTattoo, artiste tatoueuse chez Urban Retreat.

Qui se cache derrière Terrie TitouuTattoo ?

(Terrie) « J'ai 28 ans, je suis d'origine libanaise mais je suis née et j'ai grandi à Paris. J'ai un bac pro artisanat et métiers d'art option mode Haute Couture et j'ai aussi fait une école d'art MJM en décoration d'intérieur.

J'ai commencé ma formation tatouage en février 2013 à Paris, à la Tattooroom avec Hervé Kadje. D'abord en présentiel, puis à distance pendant quelques mois lors d'un premier voyage à Londres, et de nouveau sur place jusqu'en juin 2015 - avant de revenir m'installer définitivement à Londres !

Le temps de me faire un nom et pouvoir vivre de ma passion, je travaillais dans un night club (boîte de nuit) à South Kensington 5 soirs par semaine et je tatouais, chez moi, mes premiers clients.

Les tattoo shops (salons de tatouage) ne voulaient pas de moi : je n'avais pas le style attendu et on me riait au nez quand je parlais de small tattoo. Ma formation française et mon manque d'expérience y était aussi pour beaucoup.

Mais j'ai tenu tête, j'ai monté mon propre business. Je vis de ma passion depuis juin 2016 et j'ai aussi beaucoup tatoué à l'étranger jusqu'en septembre 2019.

En mai 2019, grâce à ma grande amie Jessica Lemarié-Pires, la maison Urban Retreat m'a contactée pour me demander de travailler avec eux. J'y travaille maintenant depuis septembre 2019. »

Terrie TitouuTattoo, c'est quoi ?

(Terrie) « Je suis self-employed (auto-entrepreneur) tattoo artist (artiste tatoueuse) et je travaille chez Urban Retreat, à Knightsbridge. »

Pourquoi « Terrie TitouuTattoo » ?

(Terrie) « C'est un mélange de mon prénom et de mon surnom.

Terrie est mon vrai prénom. Un jour au lycée, une amie a commencé à m'appeler Titouu, et tout le groupe a suivi. J'ai alors commencé à signer « Titouu » sur mes dessins. Depuis ce jour, ce surnom est resté et est aussi devenu mon nom d'artiste. »

Pourquoi Londres ?

(Terrie) « Je suis partie à Londres sur un coup de tête, pour rejoindre une amie installée là-bas depuis un an.

Je n'étais pas heureuse à Paris, je ne trouvais pas ma place dans le monde du travail et j'étais lassée de ma routine. Je stagnais dans mes projets professionnels et ma vie personnelle était morose... J'avais besoin d'aventure !

Londres m'a permis de me retrouver. »

Comment définis-tu ton style de tatouage et quelles sont tes inspirations ?

(Terrie) « Je suis spécialisée dans le fineline, small tattoo, dotwork et je dessine à la demande. L'inspiration vient directement de mes clients, de leurs idées et de leurs histoires : ils me guident et je dessine, c'est un travail d'équipe, nous créons ensemble le projet.

Je ne fais pas de flash et n'impose pas de projet, je travaille au feeling, avec mon cœur et à l'écoute de mes clients. »

Pourquoi utilises-tu de l'encre vegan ?

(Terrie) « Tout simplement parce qu'au jour d'aujourd'hui nous avons le choix.

Il faut savoir que l'encre d'un nouveau tatouage reste entre 3 et 6 mois dans le sang, travailler avec des encres naturelles (composants végétaux et minéraux) me semble donc être la meilleure option. »

Comment as-tu trouvé tes premiers clients ?

(Terrie) « Mes premiers clients étaient mes amis et mes collègues. J'ai aussi utilisé les réseaux sociaux, notamment les différents groupes de Français à Londres sur Facebook.

En juin 2015, j'ai eu la chance de tatouer Caroline Receveur - qui avait aperçu mon travail sur la peau d'une de mes anciennes collègues. Grâce à elle, de nombreux clients français m'ont contactée par la suite !

Enfin, en 2016, le bouche à oreille a explosé au sein de ma clientèle anglaise après que Miles Nazaire - de l'émission télévisée Made in Chelsea (qui est aussi un très bon ami à moi) - m'ait fait confiance. »

Une anecdote à partager ?

(Terrie) « C'est ma mère qui m'a offert tout le matériel nécessaire à ma formation tatouage ! »

La crise sanitaire liée à la Covid-19 et le Brexit ont-ils eu un impact sur ton activité ?

(Terrie) « Le Brexit n'a eu aucun impact sur mon activité car je vis à Londres depuis 2013 et je possède maintenant le settled status (statut d'établi) - qui me garantit les mêmes droits qu'un citoyen britannique et me permet donc de continuer à vivre et travailler au Royaume-Uni.

En revanche à cause de la pandémie de Covid-19 et des différents confinements à Londres, je n'ai pu travailler que 5 mois sur 12 en 2020... »

Tes projets futurs pour Terrie TitouuTattoo ?

(Terrie) « Pouvoir voyager et tatouer partout dans le monde ! »

Un conseil à donner à un entrepreneur en devenir ?

(Terrie) « Ne jamais rien lâcher, aller au bout des choses et se battre - comme j'ai pu le faire pour trouver ma place ! Ne vous éparpillez pas et donnez le meilleur de vous-même. »