Pourquoi visiter les Catacombes de Paris ?

Pourquoi visiter les Catacombes de Paris ?

Les Catacombes de Paris, véritable labyrinthe souterrain au cœur de la Ville Lumière, représentent l'un des sites les plus mystérieux et captivants de la capitale française. Attractives pour les visiteurs du monde entier, ces galeries séculaires, qui furent jadis des carrières de calcaire, recèlent aujourd'hui les restes de millions de Parisiens. Nichées dans les tréfonds de la ville, elles incarnent une facette unique de l'histoire et du patrimoine parisien, mêlant récits historiques, légendes urbaines et un patrimoine architectural inédit.

Catacombes de Paris

À partir de 29 € (ou £24.70)

À partir de £24.70 (ou 29 €)

publicité

Dans cet article, nous embarquerons pour un périple au sein de cet univers souterrain, où chaque couloir et chaque ossement racontent une histoire. Nous explorerons les méandres de son architecture insolite, de ses sculptures et inscriptions séculaires, et révélerons les secrets de sa création. Enfin, nous partagerons des conseils pratiques et astuces pour les explorateurs modernes, désireux de découvrir ce monument hors du commun, afin de garantir une expérience aussi enrichissante qu'inoubliable.

Histoire des Catacombes de Paris

Plongeons dans l'histoire riche et complexe des Catacombes de Paris, un voyage à travers le temps qui révèle comment ce réseau souterrain est devenu l'un des sites les plus fascinants de la capitale. Cette section détaille les origines et les transformations des Catacombes, en mettant en lumière les événements et les décisions qui ont façonné ce lieu extraordinaire, devenu un emblème de l'histoire parisienne.

Naissance d'un ossuaire unique

Les origines des Catacombes de Paris remontent au XVIIIe siècle, une époque charnière pour la ville lumière, confrontée à d'importants défis de salubrité. Face à la saturation des cimetières, notamment celui des Saints-Innocents, réputé pour ses conditions insalubres et sa surpopulation, les autorités parisiennes ont entrepris un projet audacieux. Elles ont décidé de transférer les restes mortuaires dans les vastes et désaffectées carrières de la Tombe-Issoire, situées sous la plaine de Montrouge.

Cette opération, débutée en 1785, a engendré la création du plus grand ossuaire du monde (11 000 m2), et un des seuls souterrains, abritant les ossements de plusieurs millions de Parisiens.

De l'ossuaire municipal à l'attraction publique

Consacré « Ossuaire municipal de Paris » le 7 avril 1786, le site s'inspire des Catacombes de Rome, donnant naissance à son nom mythique. Ce n'est qu'en 1809, sous la direction de l'inspecteur Héricart de Thury, qui transforme l'espace selon une vision muséographique et monumentale, que les Catacombes s'ouvrent au public, d'abord réservées à une élite aisée et curieuse, puis progressivement à un public plus large, captivé par ce pan unique et sombre de l'histoire parisienne.

Cette transformation inclut l'organisation méticuleuse des ossements, auparavant laissés en vrac, en murs selon le modèle des hagues de carriers. Les façades sont composées d'alternances de rangées de tibias et de crânes, derrière lesquels s'entassent les os plus fragmentés. De Thury aménage également des monuments maçonnés de style antique et égyptien, comme des piliers doriques, des autels, des cippes ou des tombeaux, et des cabinets dans la tradition des cabinets de curiosités, l'un dédié à la minéralogie, l'autre à la pathologie. Cette dernière salle montre des spécimens renvoyant aux maladies et déformations des os selon les recherches du docteur Michel-Augustin Thouret en 1789.

Ossuaire des Catacombes de Paris

En plus de cette disposition artistique et éducative, l'ossuaire est orné de citations et de symboles qui invitent à la réflexion sur la mort. Parmi ces inscriptions, on trouve des fragments de poésie centrée sur la mort de poètes comme Alphonse de Lamartine et Antoine-Marin Lemierre. Ces textes, dispersés dans les galeries, ajoutent une dimension poétique et philosophique à l'expérience, encourageant les visiteurs à l'introspection et à la méditation sur la mortalité. Par exemple, l'inscription « Arrête, c'est ici l'empire de la mort » accueille les visiteurs à l'entrée de l'ossuaire, soulignant l'atmosphère unique et contemplative du lieu.

Cette ouverture marqua le début d'une fascination qui perdure jusqu'à aujourd'hui, transformant ces galeries souterraines en un témoignage unique de l'histoire et de la culture de Paris.

Architecture et aménagement

L'architecture et l'aménagement des Catacombes de Paris témoignent de la complexité et de l'ingéniosité de ce site historique. Dans cette section, nous explorerons la structure unique des Catacombes, depuis les carrières transformées en ossuaire jusqu'aux adaptations modernes pour les visiteurs. Les interventions architecturales et les aménagements au fil des siècles révèlent non seulement un savoir-faire technique, mais aussi une facette particulière de l'histoire parisienne.

Un labyrinthe souterrain

Les Catacombes de Paris se caractérisent par une architecture souterraine complexe et fascinante. Ce labyrinthe de tunnels, qui s'étend sous une grande partie de la ville, était à l'origine composé de carrières de calcaire, exploitées pour construire de nombreux bâtiments parisiens. Transformées en ossuaire au XVIIIe siècle, ces carrières sont devenues un réseau de galeries abritant les restes de millions de Parisiens.

Ingéniosité et stabilité

Les travaux de Charles-Axel Guillaumot (1730-1807), architecte et Premier contrôleur général des Bâtiments du Roi, ont joué un rôle crucial dans la stabilisation de ces espaces souterrains. Il est devenu le premier inspecteur des carrières de Paris et a travaillé sans relâche, malgré une période historique tumultueuse, pour soutenir la ville sous la surface, créant une sorte de « double » souterrain du Paris du Siècle des Lumières.

Son expertise a permis d'assurer la sécurité et la pérennité des Catacombes, notamment par l'installation de piliers et de murs de soutien. Son travail a été essentiel pour prévenir un effondrement général de la capitale, qui commençait à se manifester de manière dramatique à la fin du XVIIIe siècle.

Cette ingénierie souterraine, toujours visible aujourd'hui, témoigne de son ingéniosité architecturale et technique.

Adaptations modernes

Avec le temps, les Catacombes ont subi des modifications pour s'adapter aux besoins des visiteurs modernes. L'installation de l'électricité en 1987 a été un tournant majeur, permettant des visites plus confortables et sécurisées. Auparavant, les visites se faisaient à la lueur des bougies, créant une atmosphère mystérieuse et quelque peu solennelle, mais moins pratique. Ces améliorations ont permis de rendre les Catacombes accessibles à un public plus large, tout en préservant leur caractère historique et leur ambiance unique.

Attractions notables

Au-delà de leur histoire fascinante, les Catacombes de Paris regorgent de zones et d'éléments particulièrement remarquables. Cette section met en lumière les attractions les plus notables du site, chacune portant en elle une histoire unique et contribuant à l'aura mystérieuse des Catacombes. De l'art sculptural aux marques historiques, ces points d'intérêt enrichissent considérablement la visite.

Catacombes de Paris

À partir de 29 € (ou £24.70)

À partir de £24.70 (ou 29 €)

Le négatif de Paris

La section connue sous le nom de « Le négatif de Paris » dans les Catacombes est véritablement l'une de leurs caractéristiques les plus fascinantes. En parcourant ces passages souterrains, les visiteurs découvrent avec émerveillement les noms des rues de Paris soigneusement gravés sur les voûtes au-dessus de leurs têtes. Ces inscriptions offrent une perspective unique, comme si les rues de la ville se reflétaient dans un monde souterrain. Cette curiosité architecturale crée un lien visuel et conceptuel saisissant entre la ville animée en surface et son calme pendant souterrain.

Cette section, souvent décrite comme le reflet sombre de la Ville Lumière, est un rappel poignant de l'histoire mouvementée de Paris. Elle symbolise l'interconnexion intime entre la ville et ses catacombes, une métaphore vivante de la relation entre la vie et la mort, la lumière et l'obscurité. Les noms gravés agissent comme un pont entre les deux mondes, invitant les visiteurs à une réflexion profonde sur l'histoire et l'âme de Paris. En se promenant dans cette partie des Catacombes, on ne peut s'empêcher de ressentir une connexion avec le passé, une expérience à la fois éducative et émotionnellement chargée, mettant en lumière les dimensions cachées de la capitale française.

Le pavillon Ledoux

Le pavillon Ledoux est un témoin historique important de l'architecture de l'Ancien Régime. Conçu par Claude-Nicolas Ledoux, ce pavillon faisait partie de la barrière dite « d'Enfer », un point de contrôle fiscal à l'entrée de Paris. Sa conception, datant de 1785, comprenait deux pavillons symétriques, inspirés des propylées grecs, et servait de symbole de la puissance de l'État. Les pavillons comportent quatre niveaux, chacun avec des détails architecturaux distincts, tels que des colonnes toscanes et une serlienne.

Symboles du pouvoir royal et des inégalités d'impôts, les barrières ont été les premières cibles lors des soulèvements révolutionnaires de 1789. Après avoir été pillée et incendiée, la barrière d'Enfer a été restaurée et renommée « barrière Égalité ». Plus tard, en 1867, le pavillon Ouest a été utilisé par le service de la Voie publique de la Ville de Paris et l'Inspection générale des carrières, tandis que le pavillon Est servait de caserne.

En 1907, à la suite des efforts de préservation par la Commission du Vieux-Paris, l'ancienne barrière d'Enfer, ainsi que d'autres barrières historiques, ont été classées monuments historiques.

L'atelier médiéval

L'atelier des Catacombes de Paris, témoignage vivant de l'époque médiévale, est un véritable cours d'histoire sur l'ancienne technique de construction des carrières. Cette méthode, appelée « hagues et bourrages », était cruciale pour la construction des tunnels souterrains.

Dans cette section, les visiteurs peuvent observer deux types de piliers qui témoignent de l'évolution des techniques de construction à travers les siècles. Le premier type, le pilier tourné, typique du Moyen Âge, consistait à laisser en place une partie de la roche calcaire pour soutenir le plafond. Ce procédé, bien que fonctionnel, occasionnait une perte significative de matériaux de construction. En réponse, à la fin du XVe siècle, le pilier à bras a été introduit. Cette méthode innovante utilisait des blocs de roche grossièrement taillés et empilés manuellement, offrant une utilisation plus efficace de la matière première. Complétés par des hagues, des murets de pierres qui maintenaient les remblais et les débris de la carrière, ces piliers robustes et cette architecture rustique offrent aux visiteurs un aperçu fascinant des méthodes de construction médiévales, mettant en lumière l'ancienneté et la complexité des Catacombes de Paris.

Les sculptures de Décure

Les sculptures de Décure aux Catacombes de Paris représentent une fascinante convergence d'histoire, d'art et de mémoire personnelle. François Décure, un ancien soldat de l'armée de Louis XVI, est devenu carrier dans les Catacombes en 1777 pour aider à consolider les carrières.

Entre 1777 et 1782, Décure, surnommé Beauséjour, a sculpté les murs calcaires de la galerie de Port-Mahon, nommée ainsi d'après sa principale œuvre, lors de ses pauses déjeuner. Son œuvre la plus remarquable est une représentation de la forteresse de Port-Mahon à Minorque, où il avait été prisonnier des Anglais. Incroyablement, il a créé ces sculptures de mémoire, utilisant des outils primitifs de l'époque. Décure appelait cet endroit son « salon », où il avait également sculpté une table et des bancs dans la pierre. Cette zone personnelle et artistique a même attiré l'attention de personnalités telles que le comte d'Artois, beau-frère de Marie-Antoinette et futur roi Charles X de France, qui a visité le salon en 1787.

Tragiquement, la passion de Décure pour son art a conduit à sa mort prématurée. En tentant d'aménager un escalier pour faciliter l'accès à ses sculptures, il a été victime d'un éboulement et est décédé peu après.

Ces sculptures, au-delà de leur valeur artistique, témoignent de la résilience et de la créativité humaines face à l'adversité. Elles offrent aux visiteurs un aperçu intime et émouvant de la vie d'un homme qui a transformé son environnement de travail souterrain en un espace d'expression personnelle et artistique.

L'ossuaire : cœur des Catacombes

Enfin, l'ossuaire, pièce maîtresse des Catacombes, offre un spectacle à la fois macabre et fascinant. Les murs alignés d'ossements, accompagnés de citations et de symboles gravés, reflètent une époque où la mort était une présence quotidienne dans la vie des Parisiens.

Au-delà de son aspect macabre, l'ossuaire des Catacombes de Paris, qui évoque la fragilité humaine et le passage du temps, est un lieu de réflexion profonde sur la vie, la mort et la transience humaine, enrichi par un aménagement artistique et éducatif remarquable.

Célébrités et légendes

Les Catacombes de Paris sont non seulement un lieu de sépulture pour les anonymes, mais aussi un reposoir pour des figures historiques célèbres et le berceau de nombreuses légendes. Cette section explore les histoires des personnalités illustres qui y reposent et les mythes qui entourent ce lieu mystique, ajoutant une couche de profondeur et de mystère à l'expérience des Catacombes.

Repos des figures historiques

Les Catacombes de Paris servent de dernière demeure à des millions de Parisiens anonymes mais également à des personnalités historiques d'envergure. Des figures telles que Maximilien de Robespierre, Jean-Paul Marat, Charles Perrault, Jean de La Fontaine, et Nicolas Fouquet reposent dans ce sanctuaire souterrain. Leur présence confère aux Catacombes un statut particulier, mélangeant la grandeur historique et la mémoire collective.

Les victimes de la Terreur

De manière poignante, les Catacombes abritent également les restes de nombreuses victimes de la guillotine durant la période de la Terreur, y compris ceux du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette. Cette section des Catacombes sert de rappel silencieux des turbulences et des changements drastiques de l'histoire française.

Légendes et mystères

Enfin, les Catacombes sont imprégnées de légendes et de mystères. Parmi les plus célèbres, celle du fantôme de Marie-Antoinette qui hanterait les couloirs sombres, ajoutant une couche de mysticisme et d'intrigue à la visite de ces lieux chargés d'histoire.

Couloir des Catacombes de Paris

Informations pratiques pour les visiteurs

Pour une visite sereine et organisée des Catacombes de Paris, il est essentiel de connaître certaines informations pratiques. De la réservation des billets à la planification du parcours, ces détails sont cruciaux pour assurer une expérience agréable et sans encombre. Cette section vous fournira tout ce dont vous avez besoin de savoir avant de plonger dans les profondeurs de ce monument historique.

Planification et restrictions

La visite des Catacombes de Paris requiert une planification minutieuse, notamment en raison de restrictions de capacité. Avec une limite de 200 visiteurs à l'intérieur à la fois, il est conseillé de réserver à l'avance, particulièrement durant les périodes de haute affluence touristique. Cette mesure garantit non seulement la sécurité des visiteurs mais aussi une meilleure expérience de visite.

Horaires d'ouverture

Les Catacombes de Paris sont ouvertes toute l'année, du mardi au dimanche, de 9h45 à 20h30 (dernières entrées à 19h30).

Les Catacombes sont fermées les lundis, le 1er janvier, le 1er mai, et le 25 décembre.

Elles restent ouvertes les jeudis de l'Ascension, ainsi que les 14 juillet, 15 août, 1er novembre et 11 novembre, sauf lorsque ces jours tombent un lundi.

Tarification et options

Catacombes de Paris

À partir de 29 € (ou £24.70)

À partir de £24.70 (ou 29 €)

En 2024, les tarifs des billets sont les suivants :

  • Tarif plein (audioguide inclus) : 29€
  • Tarif réduit* (audioguide inclus) : 23€
  • Tarif enfant (5 à 17 ans) : 10€ (sans audioguide)
  • Audioguide : 5€ supplémentaires

publicité

L'audioguide, disponible en plusieurs langues, offre un complément informatif et immersif à la visite.

* Titulaires de la carte « Paris Pass Familles » ou « Famille nombreuse », enseignants en activité, jeunes de 18 à 26 ans, étudiants, professeurs techniques de la protection judiciaire de la jeunesse, titulaires de la carte « Pass Paris Seniors » ou « Pass Paris Access' » (ancien Navigo Emeraude Améthyste), membres de la Société de l'histoire de l'art français, de la Société nationale des antiquaires de France, de la Sauvegarde de l'art français et de la Société française d'archéologie.

Une visite guidée en français « Découverte des Catacombes » est proposée tous les mardis (à 18h) et jeudis (à 13h).

L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 5 ans. Les enfants de moins de 14 ans doivent être accompagnés d'un adulte.

Parcours de la visite

Le parcours de visite, s'étendant sur 1,5 km et situé à 20 mètres sous terre, débute par un escalier en colimaçon de 131 marches. Ce chemin initiatique mène à une série de panneaux informatifs sur l'histoire des Catacombes. La visite, qui se fait en sens unique, offre une expérience immersive dans l'histoire de Paris, et la sortie se trouve à un endroit différent de l'entrée (112 marches à remonter), permettant ainsi de découvrir de nouvelles facettes du quartier.

Adresse et accès

Situées au 1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy (place Denfert-Rochereau) à Paris, avec une sortie différente au 21 bis, avenue René-Coty, les Catacombes de Paris sont facilement accessibles en transports en commun, l'arrêt Denfert-Rochereau étant le plus proche.

Pour ceux qui voyagent en voiture, un parking payant est disponible au 83 bd Saint-Jacques.

Des sanitaires sont à disposition des visiteurs à l'entrée et à la sortie des Catacombes.

Conseils et astuces pour une visite agréable

Pour garantir une expérience mémorable et confortable lors de votre visite des Catacombes de Paris, il est important de suivre quelques conseils pratiques. Que ce soit en termes de réservation, de tenue vestimentaire, ou de considérations de santé et d'accessibilité, ces recommandations vous aideront à profiter pleinement de votre exploration de ce lieu historique unique.

  • Préparation de la visite : il est vivement conseillé de réserver vos billets à l'avance, particulièrement pendant la haute saison touristique. Cette précaution vous permettra d'éviter les longues files d'attente et d'assurer votre entrée.
  • Tenue appropriée : la température dans les Catacombes est constante, autour de 14°C. Il est recommandé de porter un pull ou une veste légère, même en été, pour rester confortable durant toute la visite.
  • Durée de la visite : la visite dure généralement de 45 minutes à 1h. Cette durée peut varier en fonction de votre rythme de marche et de votre intérêt pour les détails historiques et architecturaux présents le long du parcours.
  • Photographie : la prise de photos est autorisée dans les Catacombes, mais sans l'utilisation du flash. Cela aide à préserver l'atmosphère unique du lieu et respecte la tranquillité des autres visiteurs.

Il est interdit de toucher aux œuvres, aux ossements et au décor.

Santé et accessibilité

Le site n'est pas accessible aux personnes en fauteuil roulant ou se déplaçant avec déambulateur en raison des conditions d'accès. Il est également déconseillé aux personnes à mobilité réduite, souffrant de claustrophobie, d'insuffisance cardiaque ou respiratoire, ou susceptibles d'être perturbées par le lieu.

Les personnes non-voyantes et malvoyantes doivent obligatoirement être accompagnées.

Les chiens guides d'aveugle sont autorisés.

Les visiteurs doivent être conscients du sol inégal et glissant, des espaces étroits, et de la faible luminosité.

 

Les Catacombes de Paris offrent bien plus qu'une simple visite touristique : elles invitent à un voyage à travers le temps, la culture et les mystères de la capitale française. Ce site unique en son genre, mêlant histoire, art et architecture, reste un témoignage poignant de la relation complexe entre Paris et son passé. Que ce soit pour les amateurs d'histoire, les passionnés d'architecture ou simplement les curieux, une visite des Catacombes promet une expérience inoubliable, marquant les esprits bien après avoir remonté à la surface de la Ville Lumière.

À proximité des Catacombes de Paris

La découverte des Catacombes de Paris est une expérience fascinante et unique, plongeant les visiteurs dans les profondeurs historiques de la ville. Toutefois, l'aventure ne s'arrête pas aux portes de ce lieu mythique, les environs des Catacombes regorgent d'autres trésors culturels et historiques :

  • Lion de Belfort : ce monument emblématique de la place Denfert-Rochereau représente un lion en sculpture, symbolisant la résistance de la ville de Belfort pendant la guerre franco-prussienne.
  • Musée de la Libération de Paris - musée du Général Leclerc - musée Jean Moulin : ce musée consacré à l'histoire de la Libération de Paris pendant la Seconde Guerre mondiale et aux figures emblématiques du Général Leclerc et Jean Moulin est un incontournable pour les passionnés d'histoire.
  • Rue Daguerre : la rue Daguerre est connue pour son ambiance de marché traditionnel parisien, offrant une expérience authentique de la vie quotidienne à Paris.
  • Fromagerie Vacroux : cette fromagerie traditionnelle, également située rue Daguerre à 3 minutes des Catacombes, est parfaite pour découvrir et savourer les fromages français.
  • Église Saint-Dominique : cette église est un bel exemple de l'architecture religieuse parisienne, offrant un moment de quiétude et de spiritualité.
  • Observatoire de Paris : l'Observatoire de Paris est non seulement un centre scientifique important, mais aussi un bâtiment historique offrant des vues impressionnantes sur la ville.
  • Institut Giacometti : cet institut est dédié à l'œuvre d'Alberto Giacometti, un artiste suisse célèbre pour ses sculptures uniques.
  • Fondation Cartier pour l'art contemporain : cette fondation est un espace dédié à l'art contemporain, présentant des expositions variées et innovantes.
  • Cimetière Montparnasse : vous pouvez visiter ce célèbre cimetière où reposent de nombreuses personnalités, telles que Serge Gainsbourg et Simone de Beauvoir.

Ces sites offrent une variété d'expériences culturelles et historiques, enrichissant la visite des Catacombes avec des perspectives diverses sur l'histoire, l'art et la vie quotidienne à Paris.

Sources officielles