Comment créer mon entreprise ?

Contrairement au système de création d'entreprise en France, créer une entreprise au Royaume-Uni est simple et rapide.

Vous pouvez néanmoins faire appel à un spécialiste en fiscalité et comptabilité pour obtenir des conseils personnalisés.

Les avantages

  • Vous n’avez pas à vous déclarer à la TVA tant que votre chiffre d'affaire (CA) est inférieur à £85 000.

Dès lors que vous dépassez ce seuil, la déclaration devient obligatoire.

  • Vous ne payez pas d’impôt pendant les 21 mois suivant la création de votre entreprise.
  • Vous n’avez pas à vous déclarer comme indépendant.
  • Toutes actions et modifications liées à la création d’entreprise sont digitalisées.

Créer son entreprise depuis la France

Il est possible pour un résident français d’ouvrir son entreprise en Grande-Bretagne depuis la France. Il bénéficie des mêmes droits qu’un résident anglais.

Si vous n’avez pas de bureaux, vous pouvez domicilier votre société chez un prestataire qui offre ce service.

Les démarches

Type d’entreprise

En fonction de votre projet, vous devez choisir un type d’entreprise :

  • Sole Trader : c’est la forme la plus simple qui nécessite le moins de formalités : déclaration du début d’activité au HMRC et déclarations de revenus à chaque fin d’exercice.

  • Limited Liability Partnership : 2 ou plusieurs personnes s’associent dans l’objectif de collaborer ensemble. Chacun devra payer des impôts proportionnellement au pourcentage des bénéfices qu’il perçoit.

  • Limited Company : il faut un directeur, un actionnaire et un capital de £1minimum pour créer la société. La responsabilité des actionnaires est limitée à leur apport. Le bénéfice peut être redistribué sous forme de dividendes.

Nom de la société

Vous devrez choisir un nom conforme aux normes afin qu’il puisse être validé par le greffe.

Documents nécessaires à la création d’entreprise

Les documents nécessaires à la création d'une entreprise au Royaume-Uni sont :

  • Le nom de la société.
  • Une adresse physique au Royaume-Uni.
  • Le détail de la distribution du capital au sein de l’entreprise.
  • Les informations personnelles du directeur de la société - et en cas de besoin celles du secrétaire (Company secretary).
  • Les informations personnelles du ou des actionnaires de la société.

Memorandum et Articles of Association

Le Memorandum et les Articles of Association sont les documents qui permettent de constituer la société de manière officielle :

  • Memorandum : document incluant une série d’articles standards par lequel les actionnaires confirment leur volonté de créer la société.
  • Articles of Association : document présentant l’ensemble des règles et des normes de la société, définissant comment cette dernière va être dirigée dans l’intérêt des actionnaires.

Numéro d’immatriculation

Un numéro d’immatriculation vous sera fourni une fois la société créée.

Registres de la société

La législation britannique oblige les sociétés à établir et tenir à jour les registres suivants :

  • Registre des directeurs
  • Registre de l’adresse du directeur
  • Registre du secrétaire (si vous en possédez un)
  • Registre des membres
  • Registre des actions