Pourquoi les bus anglais sont-ils rouges ?

Pourquoi les bus anglais sont-ils rouges ?

Le célèbre bus anglais - aussi appelé bus à deux étages (double decker bus) ou bus à impériale - est un moyen de transport en commun mondialement connu et devenu l'un des principaux symboles de la ville de Londres, mais aussi de l'Angleterre et plus largement du Royaume-Uni.

Avec le métro, le train, le DLR et le tramway, le bus londonien (London bus) est l'un des moyens de transport en commun les plus rapides pour se déplacer dans la capitale anglaise.

Sa couleur rouge et ses deux étages font de lui un véritable objet de collection.

Il fait la fierté des Anglais - au même titre que le black cab (taxi londonien), la cabine téléphonique rouge (red telephone box), Big Ben et le London Eye.

Ce type de bus est également très populaire dans d'autres villes d'Europe et d'Asie (anciennes colonies britanniques) comme Berlin (depuis 1906) et Honk Kong (depuis 1977).

Histoire du bus anglais

Les premiers bus londoniens (London buses) ont fait leur apparition en 1829 et étaient tirés par des chevaux.

Omnibus à chevaux (Londres, années 1890)

La London General Omnibus Company (LGOC) est créée en 1855 et gère tous les services de bus à chevaux de la capitale.

À partir de 1906, chaque bus est identifié par un numéro propre à son itinéraire. Les compagnies de bus indépendantes utilisent elles, un numéro et une lettre pour chaque bus.

En 1902, les omnibus tirés par des chevaux sont progressivement remplacés par des bus motorisés.

Le dernier bus à chevaux fut retiré de la circulation le 25 octobre 1911 - mais certains opérateurs indépendants continuèrent de les utiliser jusqu'en 1914.

Bus à moteur (Londres, 1931)

La London General Omnibus Company est ensuite intégrée au London Passenger Transport Board et devient simplement connue sous le nom de London Transport.

En 2000, la gestion des bus londoniens (London buses) est confiée à l'organisation de transport : Transport for London (TFL).

Couleur rouge du bus anglais

Le bus londonien (London bus) est rouge pour une raison toute simple : au lancement des premiers services de bus, au début des années 1900, le réseau de transport londonien était exploité par différentes compagnies indépendantes et chacune arborait une couleur différente pour se distinguer de la concurrence.

Parmi les différentes compagnies, la London General Omnibus Company (LGOC) décide, en 1907, de repeindre toute sa flotte en rouge.

Bus londoniens (London bus) dans un garage à l'est de Londres

Aucune explication officielle ne figure dans les registres historiques de l'entreprise, mais on peut supposer que la couleur rouge avait le double avantage de reprendre la couleur de la croix de Saint-George (présente sur le drapeau anglais) et d'être suffisamment voyante pour que les bus soient identifiables de loin.

À leur regroupement au sein du London Passenger Transport Board, le 1er juillet 1933, les différents services de bus ont tous adopté la couleur rouge.

Les bus londoniens (London buses) sont souvent utilisés comme supports promotionnels et peuvent donc arborer des panneaux publicitaires - ou être totalement ou partiellement recouverts d'autocollants.

Types de bus anglais

Il existe différents types de bus londoniens (London buses) :

  • Bus locaux : les plus nombreux, ils suivent des itinéraires désignés et roulent quotidiennement selon un planning horaire précis.
  • Bus à impériale (bus à deux étages) typique de Londres
  • Certains de ces bus ont deux étages (doubler decker bus), d'autres un seul.
  • Bus de nuit : ils circulent depuis 1913 et commencent leur journée quand les bus locaux terminent la leur.
  • Bus touristiques : spécialement conçus pour faire visiter les quartiers les plus célèbres de la ville aux touristes, ils possèdent généralement un étage ouvert et proposent des audioguides multilingues.
  • Autocars longue distance : exploités par différentes compagnies (National Express, Megabus, etc.), ils relient Londres à d'autres villes du Royaume-Uni et constituent une alternative au train.
  • Bus d'aéroport : généralement exploités par la compagnie National Express, ils relient Londres à ses différents aéroports, dans les deux sens.
  • Bus électriques : plus écologiques, cette nouvelle technologie de bus est encore à l'essai.

Vous devez être munis d'une carte Oyster pour voyager à bord des bus locaux et bus de nuit.

Il existe 673 lignes de bus locaux et de nuit à Londres.