Tourisme à Londres : les meilleures attractions touristiques

Les meilleures attractions touristiques

Les incontournables à faire et à refaire lors de vos séjours londoniens !

Marché

Camden Lock

Camden Lock Market se situe près du Regent’s Canal dans le borough londonien de Camden à Londres, sur un site anciennement occupé par des entrepôts et autres locaux liés à l'activité canal. Au début des années 1970, le commerce du canal a cessé. À l'époque il y eut une proposition de construction d'une autoroute urbaine à travers le site, ce qui a rendu tout réaménagement majeur impossible, alors, en 1974, un marché temporaire a été établi à la place. Lorsque la proposition de l'autoroute a été abandonnée en 1976, le marché est florissant et en route pour devenir le quartier caractéristique le plus connu de Camden Town.

Camden Lock Market se situe près du Regent’s Canal dans le borough londonien de Camden à Londres, sur un site anciennement occupé par des entrepôts et autres locaux liés à l'activité canal. Au début des années 1970, le commerce du canal a cessé. À...

Lire plus
Galerie d’art

National Gallery

La National Gallery (ou, en français, la Galerie nationale), fondée en 1824 et achevée en 1838, est un musée situé à Londres et occupant le nord de Trafalgar Square. Elle détient un patrimoine artistique datant de 1250 à 1900, les œuvres plus récentes étant abritées à la Tate Modern. La collection de 2 300 peintures, datant du Moyen Âge à la fin du XIXe siècle, appartient au domaine public britannique et l'accès à la collection principale est gratuit. Seules les expositions temporaires sont soumises à un prix d'entrée. La Gallery est un organisme public non-départemental. Les débuts de la National Gallery furent modestes, à la différence du Louvre à Paris ou du Prado à Madrid, car la collection ne fut pas fondée par la nationalisation d'œuvres d'art appartenant à la famille royale ou à des nobles. L'essor de la Gallery débuta avec l'achat de 38 peintures au banquier John Julius Angerstein en 1824. La Gallery fut ensuite conçue par ses premiers directeurs, en particulier Sir Charles Lock Eastlake, et ses collections ont été enrichies par des donataires privés pour les deux tiers des œuvres. La National Gallery conserve quelques-uns des plus beaux tableaux du monde, et si l'on peut y admirer quelques œuvres nationales (William Turner, John Constable, Thomas Gainsborough), l'essentiel est constitué de tableaux étrangers qui recouvrent toute l'histoire de l'art du Moyen Âge à la fin du XIXe siècle, avec des pièces maîtresses de : Fra Angelico ; Jacopo Bassano ; Giovanni Bellini ; Sandro Botticelli ; Paul Cézanne ; John Constable ; Gonzales Coques ; Piero di Cosimo ; Lucas Cranach l'Ancien ; Piero della Francesca ; Frans Hals ; Hans Holbein le Jeune : Les Ambassadeurs ; Dominique Ingres ; Gustav Klimt ; Lorenzo Lotto ; Édouard Manet ; Andrea Mantegna ; Hans Memling ; Michel Ange ; Claude Monet ; Le Pérugin ; Camille Pissarro ; Giambattista Pittoni ; Nicolas Poussin ; Raphaël ; Rembrandt ; Auguste Renoir ; Pierre-Paul Rubens ; Georges Seurat Giovanni Battista Tiepolo ; J.M.W. Turner ; Paolo Ucello ; Vincent van Gogh ; Jan van Eyck ; Rogier van der Weyden ; Antoine Van Dyck ; Diego Velázquez ; Johannes Vermeer ; Paul Véronèse ; Léonard de Vinci ; Canaletto ; Francisco de Zurbarán.

La National Gallery (ou, en français, la Galerie nationale), fondée en 1824 et achevée en 1838, est un musée situé à Londres et occupant le nord de Trafalgar Square. Elle détient un patrimoine artistique datant de 1250 à 1900, les œuvres plus...

Lire plus
Bâtiment

The Gherkin

Le 30 St Mary Axe (ou Swiss Re Building) est une construction située dans le quartier d’affaires de la City de Londres en Angleterre. En référence à sa forme, les Londoniens ont pris l'habitude de l'appeler the Gherkin (le cornichon).

Le 30 St Mary Axe (ou Swiss Re Building) est une construction située dans le quartier d’affaires de la City de Londres en Angleterre. En référence à sa forme, les Londoniens ont pris l'habitude de l'appeler the Gherkin (le cornichon).

Place

Trafalgar Square

Trafalgar Square est une place très célèbre de Westminster à Londres en Angleterre dont le nom commémore la bataille de Trafalgar qui opposa les flottes franco-espagnole et britannique en 1805. Le lieu est bien connu pour être un espace social et de liberté d'expression.

Trafalgar Square est une place très célèbre de Westminster à Londres en Angleterre dont le nom commémore la bataille de Trafalgar qui opposa les flottes franco-espagnole et britannique en 1805. Le lieu est bien connu pour être un espace social et de...

Lire plus
Monument et lieu historique

London Eye

Le London Eye (« L'œil de Londres »), également surnommé Millennium Wheel (ou « Roue du millénaire »), est une grande roue mise en place à Londres pour les festivités de l'an 2000, au même moment que le Dôme du millénaire de Greenwich.

Le London Eye (« L'œil de Londres »), également surnommé Millennium Wheel (ou « Roue du millénaire »), est une grande roue mise en place à Londres pour les festivités de l'an 2000, au même moment que le Dôme du millénaire de Greenwich.

Pont

Pont du Millenium

Le Pont du Millenium (en anglais : Millennium Bridge) est un pont suspendu situé à Londres au Royaume-Uni. Il s'agit d'une passerelle en acier réservée aux piétons enjambant la Tamise pour relier le quartier de Southwark sur la rive gauche à la City de l'autre côté. Le pont se trouve entre le Southwark Bridge en aval et le Blackfriars Bridge en amont. Inauguré le 10 juin 2000, il était le premier pont construit à Londres depuis le Southwark Bridge inauguré en 1921. Le Millenium Bridge permet de se rendre au théâtre du Globe, à la Bankside Gallery et à la Tate Modern sur la rive gauche, ainsi qu'à la City of London School et la cathédrale Saint-Paul sur la rive droite. L'alignement du pont est tel que la façade sud de la cathédrale Saint-Paul, encadrée par les portants du pont, est visible de l'autre côté du fleuve, offrant ainsi une des plus belles vues de la cathédrale. Il est créé par Norman Foster.

Le Pont du Millenium (en anglais : Millennium Bridge) est un pont suspendu situé à Londres au Royaume-Uni. Il s'agit d'une passerelle en acier réservée aux piétons enjambant la Tamise pour relier le quartier de Southwark sur la rive gauche à la City...

Lire plus
Pont

Tower Bridge

Le Tower Bridge est un pont de type dit pont basculant, ce qui lui permet de faire franchir la Tamise aux véhicules motorisés mais aussi de laisser passer les bateaux. On peut considérer qu'il appartient à la classe de pont dit Pont suspendu. Il est composé de granite pour sa façade, d'acier pour sa structure et de béton pour ses fondations. Il est situé entre les districts de Southwark et de Tower Hamlets, près de la tour de Londres dont il tire son nom (c'est d'ailleurs l'un des quatre ponts gérés par les services du lord-maire). Tower Bridge est situé dans la Pool of London (il marque la limite entre l’Upper Pool en amont, et le Lower Pool en aval). Au moment de sa construction, le Tower Bridge était le plus grand (246 mètres de longueur et 65 mètres de hauteur) et le plus sophistiqué des ponts basculants jamais construits. Ce pont est célèbre dans le monde entier grâce à son architecture très particulière. Il est de style néogothique. Il est composé de deux grandes tours, d'une suspension rigide, d'un tablier s'ouvrant au passage des navires les plus hauts et de deux passerelles piétonnes parallèles au sommet. Les machineries du pont ouvrant sont ouvertes au public depuis 1982 sous forme de musée présentant le fonctionnement du mécanisme hydraulique qui permet depuis 1894 (date de la construction du pont par Sir John Wolfe-Barry et Horace Jones) de soulever le pont à bascule.

Le Tower Bridge est un pont de type dit pont basculant, ce qui lui permet de faire franchir la Tamise aux véhicules motorisés mais aussi de laisser passer les bateaux. On peut considérer qu'il appartient à la classe de pont dit Pont suspendu. Il est...

Lire plus
Monument et lieu historique

Palais de Buckingham

Nous sommes une organisation caritative qui s'occupe de la collection royale et des visiteurs du palais de Buckingham, du château de Windsor, du palais de Holyroodhouse, des Queen's Galleries de Londres et d'Édimbourg et des Royal Mews.

Nous sommes une organisation caritative qui s'occupe de la collection royale et des visiteurs du palais de Buckingham, du château de Windsor, du palais de Holyroodhouse, des Queen's Galleries de Londres et d'Édimbourg et des Royal Mews.

Bâtiment

The Walkie Talkie

Le 20 Fenchurch Street, surnommé le Walkie-Talkie en raison de sa forme particulière, est un gratte-ciel de Londres. Il s'est fait connaître du grand public à cause des dégâts qu'il a causé, en raison du réfléchissement des rayons solaires par ses vitres concaves.

Le 20 Fenchurch Street, surnommé le Walkie-Talkie en raison de sa forme particulière, est un gratte-ciel de Londres. Il s'est fait connaître du grand public à cause des dégâts qu'il a causé, en raison du réfléchissement des rayons solaires par ses...

Lire plus
Église

Abbaye de Westminster

L’abbaye de Westminster est l'un des édifices religieux les plus célèbres de Londres. Sa construction date pour l'essentiel du XIIIe siècle, sous Henri III. C'est le lieu de sépulture d'une partie des rois et reines d'Angleterre et aussi des hommes et des femmes célèbres. Le « Coin des poètes » fait honneur aux écrivains du royaume. La quasi-totalité des couronnements des monarques anglais a eu lieu dans cette abbaye. Le vrai nom de l'abbatiale est église collégiale Saint-Pierre. Westminster signifie « abbaye de l'ouest » car celle-ci se situait à l'ouest de la City (en opposition à Eastminster, monastère cistercien qui se trouvait à l'est, au-delà de la tour de Londres, sur le site de l'actuel Royal Mint). En vieux français, l'abbaye de Westminster se nommait Ouestmoustier (latin monasterium). Elle est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1985.

L’abbaye de Westminster est l'un des édifices religieux les plus célèbres de Londres. Sa construction date pour l'essentiel du XIIIe siècle, sous Henri III. C'est le lieu de sépulture d'une partie des rois et reines d'Angleterre et aussi des hommes...

Lire plus
Musée d’art

The British Museum

Le British Museum (en français « Musée britannique ») est un musée de l'histoire et de la culture humaine, situé à Londres, au Royaume-Uni. Ses collections, constituées de plus de sept millions d’objets, sont parmi les plus importantes du monde et proviennent de tous les continents. Elles illustrent l’histoire humaine de ses débuts à aujourd'hui. Le musée a été fondé en 1753 et ouvert au public en 1759. Son statut actuel de non-departmental public body lui permet d’être financé par le département de la Culture, des Médias et du Sport. Le British Museum compte six millions de visiteurs par an et s'affiche comme le site touristique le plus fréquenté de Grande-Bretagne. Comme dans la plupart de musées et galeries d’art du Royaume-Uni, l’entrée est gratuite, à l’exception de certaines expositions temporaires ; les dons sont encouragés.

Le British Museum (en français « Musée britannique ») est un musée de l'histoire et de la culture humaine, situé à Londres, au Royaume-Uni. Ses collections, constituées de plus de sept millions d’objets, sont parmi les plus importantes du monde et...

Lire plus
Monument et lieu historique

Tour de Londres

La tour de Londres (en anglais Tower of London) est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise à Londres en Angleterre à côté du Tower Bridge. La tour se trouve dans le district londonien de Tower Hamlets situé à l'est de la Cité de Londres dans un espace appelé Tower Hill. Sa construction commença vers la fin de l'année 1066 dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre. La tour Blanche (White Tower) qui donna son nom à l'ensemble du château, fut construite sur l'ordre de Guillaume le Conquérant en 1078 et fut considérée comme un symbole de l'oppression infligée à Londres par la classe dirigeante. Le château fut utilisé comme prison dès 1100. Il servait également de grand palais et de résidence royale. Dans son ensemble, la tour est un complexe composé de plusieurs bâtiments entourés de deux murailles défensives concentriques et d'une douve. Il y eut plusieurs phases d'expansion, principalement lors des règnes de Richard Ier, d'Henri III et d'Édouard Ier aux XIIe et XIIIe siècles. Le plan général établi à la fin du XIIIe siècle n'évolua pas malgré les activités ultérieures dans ces murs. La tour de Londres a joué un rôle essentiel dans l'histoire de l'Angleterre. Elle fut assiégée à plusieurs reprises et son contrôle était important dans la maîtrise du pays. La tour servit d'armurerie, de trésorerie et de ménagerie, elle accueillit la Royal Mint et les archives publiques et elle abrite les joyaux de la Couronne britannique. À partir du début du XIVe siècle et jusqu'au règne de Charles II, une procession était organisée jusqu'à l'abbaye de Westminster lors du couronnement du monarque britannique. En l'absence du roi, le connétable de la Tour, une position puissante à l'époque médiévale, avait la charge de la forteresse. Durant la période des Tudor, la tour perdit son rôle de résidence royale et, malgré quelques modifications, ses défenses ne furent pas adaptées aux progrès de l'artillerie. L'utilisation carcérale de la tour atteignit son apogée aux XVIe et XVIIe siècles lorsque de nombreuses personnes tombées en disgrâce, comme Élisabeth Ire avant qu'elle ne devienne reine, y furent enfermées. Cet usage est à l'origine de l'expression anglaise « sent to the Tower » (« envoyé à la tour ») qui veut dire emprisonné, tout comme son équivalent français « embastillé ». Malgré sa réputation tenace de lieu de torture et de mort, popularisée par les propagandistes religieux du XVIe siècle et les écrivains du XIXe siècle, seules sept personnes furent exécutées dans la tour avant le XXe siècle. Les exécutions étaient généralement réalisées à la Tower Hill au nord de la tour où 112 personnes furent exécutées sur une période de 400 ans. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, des institutions comme la Royal Mint quittèrent la tour pour d'autres emplacements laissant de nombreux bâtiments vacants. Les architectes Anthony Salvin (en) et John Taylor (en) en profitèrent pour restaurer la tour et lui rendre son apparence médiévale en supprimant les structures construites après cette période. Lors des deux guerres mondiales, la tour fut à nouveau utilisée comme une prison et fut le lieu de douze exécutions pour espionnage. Après la Seconde Guerre mondiale, les dégâts causés par le Blitz furent réparés et la tour fut rouverte au public. Aujourd'hui la tour est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et accueille plusieurs millions de visiteurs par an.

La tour de Londres (en anglais Tower of London) est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise à Londres en Angleterre à côté du Tower Bridge. La tour se trouve dans le district londonien de Tower Hamlets situé à l'est de la Cité...

Lire plus
Monument

Big Ben

Big Ben est le surnom de la grande cloche de 13,5 tonnes se trouvant au sommet de l'Elizabeth Tower, la tour horloge du Palais de Westminster, qui est le siège du parlement britannique (Houses of Parliament), à Londres. La tour a été nommée Elizabeth Tower à l'occasion du jubilé de diamant d'Elizabeth II en 2012. Auparavant, elle était simplement appelée « tour horloge ». Seules les personnes qui habitent au Royaume-Uni peuvent visiter la tour de l'horloge, après avoir obtenu une autorisation. Le bâtiment fait face à la Tamise, entre le Pont de Westminster (Westminster Bridge) et l'Abbaye de Westminster (Westminster Abbey).

Big Ben est le surnom de la grande cloche de 13,5 tonnes se trouvant au sommet de l'Elizabeth Tower, la tour horloge du Palais de Westminster, qui est le siège du parlement britannique (Houses of Parliament), à Londres. La tour a été nommée...

Lire plus
Musée d’histoire

National Maritime Museum

Le National Maritime Museum de Londres est le plus important musée maritime britannique et l'un des plus importants au monde, situé à Greenwich dans la banlieue sud-est de Londres, dans les bâtiments de la Queen's House et du Old Royal Naval College (devenu le Greenwich Hospital). De nombreuses pièces de la marine nationale anglaise y sont exposées, notamment des objets ayant coulé avec le Titanic mais récupérés depuis.

Le National Maritime Museum de Londres est le plus important musée maritime britannique et l'un des plus importants au monde, situé à Greenwich dans la banlieue sud-est de Londres, dans les bâtiments de la Queen's House et du Old Royal Naval College...

Lire plus
Monument / Point d'intérêt

Monument au Grand incendie de Londres

Le Monument au Grand Incendie de Londres plus communément connu sous le nom Le Monument, est une colonne romaine dorique en pierre de 61 mètres dans la Cité de Londres, proche du nord du pont de Londres. Il est situé au croisement de Monument street et de Fish Street Hill, à 61 mètres du lieu où le Grand incendie de Londres commença en 1666. Un autre monument marque l'endroit où le feu fut stoppé, proche de Smithfield. Une station du métro londonien porte également le nom de Bank and Monument.

Le Monument au Grand Incendie de Londres plus communément connu sous le nom Le Monument, est une colonne romaine dorique en pierre de 61 mètres dans la Cité de Londres, proche du nord du pont de Londres. Il est situé au croisement de Monument street...

Lire plus
Monument / Point d'intérêt

Abbey Road Zebra Crossing

Abbey Road est une rue de Londres, au Royaume-Uni. Elle a été rendue mondialement célèbre par les Beatles, qui se sont fait photographier sur le passage piéton, devant les studios où ils ont enregistré la majorité de leur répertoire, pour la pochette de leur ultime album en août 1969. Lequel porte par ailleurs le nom de cette rue. Elle est de ce fait un lieu très prisé du tourisme londonien.

Abbey Road est une rue de Londres, au Royaume-Uni. Elle a été rendue mondialement célèbre par les Beatles, qui se sont fait photographier sur le passage piéton, devant les studios où ils ont enregistré la majorité de leur répertoire, pour la...

Lire plus
Capitole

Palais de Westminster

Le palais de Westminster (en anglais : Palace of Westminster), également désigné sous le nom de Chambres du Parlement (Houses of Parliament), est le lieu où siègent la Chambre des communes (House of Commons) et la Chambre des lords (House of Lords) du Royaume-Uni. Le palais borde la rive gauche (ouest) de la Tamise et se situe dans l’arrondissement londonien de la Cité de Westminster. L’édifice servait à l’origine de résidence royale, mais aucun monarque anglais ou britannique n’y a plus vécu depuis le XVIe siècle. La section la plus ancienne du palais, Westminster Hall, remonte à l’an 1097. Cependant, la plus grande partie du bâtiment date du XIXe siècle : l’ancien palais de Westminster, en effet, fut presque entièrement détruit par un incendie survenu le 16 octobre 1834. L’architecte responsable de la reconstruction, Sir Charles Barry, inscrivit le nouveau bâtiment dans le plus pur style néogothique, en référence à l’époque des Tudor. L’une des attractions les plus célèbres du palais de Westminster est sa tour de l'Horloge (Clock Tower), nommée officiellement Elizabeth Tower à l'occasion du jubilé de diamant d'Élisabeth II en 2012, qui abrite Big Ben. Le palais, immense complexe de plus de mille pièces, contient en plus des salles de la Chambre des lords et de la Chambre des communes, les bureaux des commissions parlementaires, des bibliothèques, des vestibules, des salles à manger, des bars ou même des gymnases. Il est le lieu d’importantes cérémonies officielles, et tout particulièrement celle chaque année de l’ouverture de la session parlementaire (le State Opening of Parliament). Le palais de Westminster est étroitement associé dans les esprits aux deux chambres parlementaires, comme en témoigne parfois l’utilisation du terme Westminster pour désigner le Parlement.

Le palais de Westminster (en anglais : Palace of Westminster), également désigné sous le nom de Chambres du Parlement (Houses of Parliament), est le lieu où siègent la Chambre des communes (House of Commons) et la Chambre des lords (House of Lords)...

Lire plus
Bâtiment

The Shard

The Shard (en français l'« éclat », le « tesson », l'« esquille » de verre), anciennement The London Bridge Tower, est un gratte-ciel de bureaux et de logements de luxe situé dans l'arrondissement de Southwark, sur la rive sud de la Tamise et face à la Cité de Londres (Royaume-Uni). Inaugurée le 5 juillet 2012, la tour fut baptisée The Shard à la suite des critiques qu'elle avait essuyées de la part d’English Heritage, qui affirmait que le bâtiment serait comme « un éclat de verre transperçant le cœur du vieux Londres » (A shard of glass through the heart of historic London). Cette tour, qui au moment de son inauguration est l'immeuble le plus haut du Royaume-Uni et de l'Union européenne, appartient à un fonds d'investissement du Qatar et a coûté 1,8 Mds d'euros. L'architecte Renzo Piano en est l'auteur. Le coût d'un appartement débute à 45M€. The Shard a ouvert ses portes au public le 1er février 2013, deux étages étant réservés aux visites payantes, permettant ainsi d'offrir une des plus belles vues sur la capitale britannique.

The Shard (en français l'« éclat », le « tesson », l'« esquille » de verre), anciennement The London Bridge Tower, est un gratte-ciel de bureaux et de logements de luxe situé dans l'arrondissement de Southwark, sur la rive sud de la Tamise et face à...

Lire plus